La Fête de Saint Sébastien

FÊTE DE SAINT SEBASTIEN

 

Mesdames, Messieurs les Archers,

Le 23 janvier prochain aura lieu notre premier Tir de la Saint Sébastien.

Saint Sébastien est le Patron de tous les Archers.

Sa fête est le 20 janvier.

Tous les ans, les Compagnies lui rend hommage en conviant tous leurs archers à participer à un Tir traditionnel, en principe le dimanche qui suit le 20 janvier.

Mais avant tout, un peu d’histoire : 

Saint Sébastien est né aux alentours de l’année 260 à Narbonne, d’un noble du pays et d’une dame de Milan, tous deux fervents Chrétiens.

Peu après, les parents de Saint Sébastien s’installent à Milan où il est élevé.

Lorsqu’il atteint l’âge adulte, la 9ième persécution envers les Chrétiens éclate à Rome. C’est donc vers Rome que se dirige Sébastien afin de mettre sa foi à l’épreuve. 

Bien qu’ayant aucune attirance pour le métier des armes, il s’engage dans l’armée, afin d’avoir des mouvements plus libres, et des entrées faciles, ce qui lui permet de venir plus aisément en aide aux Chrétiens martyrisés.

Dans le même temps, il est remarqué par l’Empereur Dioclétien qui le prend en amitié, et le nomme Capitaine d’un détachement de sa garde.

La foi profonde de Sébastien lui permet de réaliser plusieurs guérisons miraculeuses :

  • Zoé, femme de Nicostrate, était muette depuis 6 ans ; l’application de la Croix sur ces lèvres lui rend la parole. 
  • Chromace, Préfet de de Rome, souffrait des atteintes de la goutte ; Sébastien le guérit et le baptise, lui et toute sa famille.

Environ 1400 soldats suivent alors son exemple. 

A Rome, l’armée comptait de nombreuses compagnies d’archers. 

L’une de ces centuries était commandée par Sébastien. 

En 288, converti au christianisme, Sébastien fut sommé d’adjurer sa foi, ce qu’il refusa et fut alors condamné à mort. La sentence prononça sa condamnation à mort, transpercé par les flèches de ses propres soldats Archers Mauritaniens (habiles tireurs à l’arc) en étant lié à un arbre.

Ceux-là, néanmoins bienveillants, prirent soin de ne viser que les parties non vitales et le laisse pour mort.

C’est alors qu’Irène, veuve du saint martyr Catule, venue l’ensevelir, constate qu’il respire encore. Elle le recueille chez elle, le guérit, et Sébastien se présente devant l’empereur, pour lui reprocher sa conduite. 

Celui-ci le fait alors assommer à coups de gourdin. Il meurt sous les coups le 20 janvier 290. 

Une matrone romaine chrétienne du nom de Lucile retrouva le corps et le fit enterrer dans les catacombes sur la via Appia. 

Initialement Saint Sébastien était un fondateur. C’est au 7ième siècle qu’il devint une Saint Guérisseur. En 680, il est invoqué pour sauver Rome d’une grande peste, et garde un rôle protecteur au moyen âge.

Saint Sébastien est alors devenu le Patron des Archers, et en 825, sous le règne de Charles le Chauve, Le Pape Eugène II confie aux archers Chevaliers de la Compagnie de Soissons le transfert les reliques du Saint dans l’abbaye royale de Saint Médard à Soissons.

Ainsi naquit la Chevalerie de l’arc et Saint Sébastien devint patron des archers.

Mesdames, Messieurs les Archers, je vous salue.

Votre Capitaine

M. COURTI

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.